21-12-2012: cubaculture Bulletin Cubart c-

From: infoanalisis

Subject: [cubaculture] Bulletin Cubart

Cabezal del Boletin con el logo de CUBARTE

Año 6 NO. 185 – 21 de Diciembre del 2012 SUIVEZ-NOUS ISSN 1810-620X Le Bulletin Cubart est un résumé hebdomadaire du Portail de la culture cubaine. Dans ces pages vous trouverez les plus transcendantaux événements culturels du pays et leurs reflets dans le monde, ainsi que des espaces d’opinion sur les thèmes qui aujourd’hui préoccupent les intellectuels du monde.

. CUBA Le film No remporte le Prix « Corail » du Festival de La Havane Chucho Valdés jouera des thèmes de son nouvel album dans le Jazz Plaza Un hommage du Ballet National pour le 90e anniversaire de la FEU Lam essentiel, une grande exposition rétrospective à La Havane Présentation du Portail de l´Alba « Cultures de Notre Amérique » Laura de la Uz obtient son deuxième prix Corail d’interprétation Augusto César García del Pino, Prix national des Sciences Sociales 2012 Le film Penumbras primé dans le Festival du Cinéma Latino-américain Eduardo Campos Reid, l´un des nouveaux joyaux du jazz à Cuba Le centre historique de Matanzas déclaré Monument National . EN EL MUNDO Alicia Alonso et l´école de ballet reçoivent un prix en Italie Silvio Rodríguez présent dans le grand concert des communistes chiliens Exposition photographique « Les Couleurs de Cuba » en France Une exposition du lutteur antiterroriste cubain Antonio Guerrero en Chine La presse chilienne souligne les prix du Festival de La Havane France : Des groupes latino-américains en concert de solidarité avec Cuba . EL PORTAL CUBARTE LE SUGIERE Le peintre cubain Nelson Domínguez impulse un projet de galeries rurales . Par Miguel Fernández Martínez Un intellectuel français condamne la position commune de l’UE contre Cuba . Par Miguel Fernández Martínez Annette Bening : nous avons beaucoup à partager avec Cuba . Par Yeneily García García Pour obtenir plus d’informations sur les thèmes d’intérêts, cliquez ici Le film No remporte le Prix « Corail » du Festival de La Havane La Havane (DPA) – Le film chilien No, de Pablo Larraín, sur le plébiscite qui a évincé Augusto Pinochet du pouvoir, a remporté le premier prix « Corail » du Festival de Cinéma de La Havane. Pablo Larraín (Post mortem, 2010), a remporté la plus haute récompense de l’emblématique festival cubain avec une originale reconstitution historique de la campagne pour le référendum qui a déclenché la fin de la dictature de Pinochet en 1988. Le film, interprété par l´acteur mexicain Gael García Bernal, raconte les jours décisifs de la campagne depuis le point de vue original d´un publiciste. Le film No a été choisis « pour son intelligence quant à aborder un moment du passé du Chili qui nous permet de comprendre le présent », a déclaré la décision du jury. Au milieu de la virulente confrontation politique lors des derniers jours de la dictature de Pinochet, le jeune fils d´exilés René Saavedra (Garcia Bernal) conçoit une campagne fraîche et innovante pour faire avancer le « non » lors du référendum. Bien que le film compte des personnages de fiction comme le protagoniste, il a également utilisé des images des archives réelles de l´époque. Avec No, Pablo Larraín ferme la trilogie sur la dictature chilienne qui a commencé avec Tony Manero et Post Mortem. Deuxième prix Corail de la principale catégorie est également revenu au Chili, qui est venu au 34e Festival International du Nouveau Cinéma Latino-américain avec une importante proposition. Violeta se fue a los cielos, d’Andrés Wood, a obtenu le second Corail du concours des longs-métrages « pour la déchirante histoire d´une emblématique artiste chilienne et latino-américaine », selon le verdict du jury. Le film raconte la vie et la mort de la chanteuse Violeta Parra, une des plus célèbres voix de la chanson populaire d´Amérique Latine. Le prix spécial du jury a été attribué à Días de pesca, de l´Argentin Carlos Sorín, pour « l´humanité et la simplicité de son histoire ». Le troisième prix Corail de la catégorie la plus élevée du festival a été pour le film brésilien Fiebre del ratón, de Claúdio Assis. Le film colombien La sirga, de William Vega, a reçu le Corail du meilleur Opéra prima. Le prix du meilleur réalisateur a été pour le Mexicain Michel Franco, pour Después de Lucía et le prix du scénario au film cubain La película de Ana, d’Eduardo del Llano et Daniel Díaz Torres. L’œuvre regarde de façon critique la réalité sociale de l´île, mettant l´accent sur le phénomène de la prostitution et du tourisme. L´actrice cubaine Laura de la Uz remporte le Corail de la meilleure actrice pour son rôle dans le film, très populaire parmi la population locale. Le Corail du meilleur acteur est revenu à Andrés Crespo, pour Pescador, une coproduction de la Colombie et de l’Équateur. Le traditionnel événement a fermé ses portes avec un gala dans le théâtre Karl Marx de La Havane après 11 jours de projections. L’édition de cette année a compté un programme musical particulier avec la présence à La Havane du rockeur argentin Fito Paéz et de l´orchestre de salsa cubaine Los Van Van, parmi d’autres invités. Le 34e Festival de Cinéma de La Havane a présenté près de 570 films de 46 pays. La liste complète des films primés : Affiches Meilleure affiche : Apócrifo, de Roney Fundora Hernández (Mexique) Animation Mention : La luna en el jardín, d’Adanoe Lima et Yemelí Cruz (Cuba) Troisième prix Corail : Gordo, Calvo y Bajito, de Carlos Osuna (Colombie, France) Deuxième prix Corail : Luminaris, de Juan Pablo Zaramella (Argentine) Prix spécial du jury : Selkirk el verdadero Robinson Crusoé, de Walter Tournier (Uruguay, Argentine, Chili) Premier prix Corail : Ánima Buenos Aires, de María Verónica Ramírez (Argentine) Documentaires Mention : El Bella Vista, d’Alicia Cano (Uruguay, Allemagne) Meilleur œuvre sur l´Amérique Latine d´un cinéaste non latino-américain : Escenas previas, d’Aleksandra Maciuszek (Cuba, Pologne) Prix spécial : De agua dulce, de Damián Saínz (Cuba) Troisième prix Corail : Cuentos sobre el futuro, de Patricia Bustos (Chili) Deuxième prix Corail : Con mi corazón en Yambo, de Fernanda Restrepo (Équateur) Premier prix Corail : El evangelio según Ramiro, de Juan Carlos Calahorra (Cuba) Scenarii inédits Mention spéciale : Sastre, de César Andrés Heredia Cruz (Colombie) Corail du scénario inédit: Ismael, de Carlos Enrique Machado Quintela (Cuba) Opéra Primas Mention : El limpiador, d’Adrián Saba (Pérou) Pris Corail pour la meilleure contribution artistique : Los salvajes, d´Alejandro Fadel (Argentine) Troisième prix Corail : Carne de perro, de Fernando Guzzoni (Chili) Deuxième prix Corail : Los salvajes, d’Alejandro Fadel (Argentine) Premier prix Corail : La sirga, de William Vega (Colombie, France, Mexique) Fiction Courts-métrages Mention du jury : Detrás del espejo, de Julio O. Ramos (Pérou) Prix Corail du court-métrage : Los anfitriones, de Miguel Angel Moulet (Cuba) Longs-métrages Prix Corail de Direction : Michel Franco, pour Después de Lucía (Mexique) Prix Corail du Scénario : Eduardo del Llano et Daniel Díaz Torres, pour La película de Ana (Cuba) Prix Corail du meilleur acteur : Andres Crespo, pour Pescador (Équateur, Colombie) Prix Corail de la meilleur actrice : Laura de la Uz, pour La película de Ana (Cuba) Prix Corail d’Édition : Pablo Trapero et Nacho Ruiz Capillas, pour Elefante Blanco (Argentine, Espagne, France) Prix Corail de Musique Originale : Jacobo Lieberman, Leonardo Heiblum, pour La demora (Uruguay, Mexique) Prix Corail de la Bande Sonore : Gilles Laurent, pour Post tenebras lux (Mexique, France, Allemagne, Pays-Bas) Prix Corail de la Photographie : Alexis Zabé, pour Post tenebras lux (Mexique, France, Allemagne, Pays-Bas) Prix Corail de Direction Artistique : Rodrigo Bazaes, pour Violeta se fue a los cielos (Chili, Argentine, Brésil) Mention du jury : Era uma vez eu, Verônica, de Marcelo Gómes (Brésil, France) Meilleure œuvre sur l´Amérique Latine d´un cinéaste non latino-américain : Aquí y allá, d’Antonio Mendez Esparza (États-Unis, Espagne, Mexique) Prix spécial du jury : Días de pesca, de Carlos Sorín (Argentine) Troisième prix Corail : Febre do rato, de Cláudio Assis (Brésil) Deuxième prix Corail : Violeta se fue a los cielos, d’Andrés Wood (Chili, Argentine, Brésil) Premier prix Corail : No, de Pablo Larraín (Chili, États-Unis, Mexique) Prix de post-production de l´Alba Culturel « Notre Amérique Première Copie 2012 » Tanta agua, des réalisateurs Ana Guevara et Leticia Jorge Romero Coixet et de la productrice Agustina Chiarino (Uruguay, Mexique, Pays-Bas, Allemagne) Rincón de Darwuin, du réalisateur Diego Fernández Pujol et de la productrice Micaela Solé (Uruguay, Portugal) La Gorgona, historias fugadas, du cinéaste et producteur Camilo Botero Jaramillo Prix SIGNIS No, de Pablo Larraín (Chili, États-Unis, Mexique) Mention : Elefante blanco, de Pablo Trapero (Argentine, Espagne, France) Mention spéciale : O afinador, de Fernando Camargo et Matheus Parizi (Brésil) Prix FIPRESCI Los mejores temas, de Nicolás Pereda (Mexique) Prix de la maison de distribution Amazonia Films Fiction : La película de Ana, de Daniel Díaz Torres (Cuba) Opera Prima : De martes a martes, de Gustavo Fernández (Argentine) http://www.havanatimes.org

Publicités

A propos Romain de Courcelles

militant communiste courcellois a/conseiller communal proche du PTB
Cet article a été publié dans Actualités et politique. Ajoutez ce permalien à vos favoris.