Armée Us, Poubelles à puce à Courcelles, les SAC, Hongrie, Pierr e Urbain, Bagagistes, droit de grève, Courcelles, Texas, Forever , Zoning, Bassin de natation, le changement, …

Le socialo-libéral européiste Di Rupo et sa bande sont de nouveau à la recherche de milliards pour 2013-2014.

Onkelincx (Ps, vice-première ministre indéboulonnable), toujours enthousiaste: “On y arrivera”!. Devinez où et chez qui. … Selon Rtl-Tvi, le travailleur belge est un des plus taxé en Europe. Ce qui ne signifie donc pas que le Belge gagne plus que les autres et que le coût de la vie est plus bas qu’ ailleurs… Que du contraire ! Par contre les milliardaires étrangers et les multinationales se sentent très bien chez nous …

Chez les colo-colos flamands : Groen propose un nouveau statut des travailleurs, favorable aux… patrons

Le parti Groen a sorti une proposition pour un tout nouveau statut des travailleurs. Point le plus important : le régime de licenciement. Groen supprime purement les indemnités de licenciement et les remplace par une « indemnité limitée ». Après son licenciement, le travailleur suit « une période payée de remise à l’emploi de maximum 12 mois », mais celle-ci s’arrête dès qu’il retrouve un emploi. Ce système doit stimuler l’employeur à aider le travailleur licencié dans sa recherche. Si le travailleur refuse l’emploi, l’indemnité payée par l’employeur baisse…

Pour Groen, les employeurs auraient ainsi un système « plus flexible et plus simple, et les périodes de préavis exagérément longues (sic) seraient supprimées. Cela permettra de réduire leurs coûts. » Pour le Setca, Groen ressort « les éternels mantras des usual suspects parmi les spécialistes du marché de l’emploi et par les représentants des employeurs ». La LBC-NVK (équivalent flamand de la CNE) déclare qu’ « une politique d’activation dans laquelle l’employeur qui licencie est partie prenante de la décision si un nouvel emploi convient ou pas au travailleur, c’est du jamais vu ».

Quelles sanctions, si pas les SAC ?

Insultes, tapage nocturne, tags… peuvent constituer de véritables nuisances pour les habitants d’un quartier. S’opposer au système SAC et plaider pour un retrait de la loi ne revient pas à nier ces problèmes. Mais les SAC n’y répondent pas, car la répression pure ne résout rien. Comac et le PTB plaident depuis longtemps pour des sanctions réparatrices et éducatives, qui impliquent les auteurs d’infractions et la population concernée. Ces sanctions doivent être décidées par un juge de paix. Certains promeuvent les SAC en vertu de l’impunité dont font l’objet certaines infractions en raison d’une justice surchargée qui ne suit pas. Effectivement elle ne suit pas, notamment par manque de moyens. Plutôt que d’investir dans les SAC, et de retirer à la justice ses compétences, on ferait mieux d’investir dans la justice de paix. En effet, celle-ci existe justement pour traiter les petits conflits. Renforcer la justice de paix et impliquer davantage la population dans le travail lié aux incivilités permettrait de mieux résoudre les problèmes de manière démocratique. Il convient également de comprendre d’où viennent ces comportements jugés inciviques. Dans beaucoup de cas, les causes sont sociales, et seule une réponse collective peut contribuer à les résoudre. Les jeunes en décrochage scolaire qui traînent en rue ne vont pas retourner à l’école parce qu’ils ont reçu une amende, mais bien s’il existe des services publics et sociaux adaptés…

Même chez les oiseaux: ta gueule ! Les SAC: il faut s’ opposer partout à ces sanctions de type fasciste, visant en

particulier nos libertés individuelles et la jeunesse dès 14 ans …

Amendes SAC contre la solidarité

Stany Nimmegeers, président du PTB Limbourg, et quelques-uns de ses compagnons ont reçu une amende SAC dans leur boîte aux lettres : 15 euros. Mais ils ne vont pas payer. Ils ont écopé de cette amende parce qu’ils avaient distribué au stade du KRC Genk des tracts appelant à une manifestation de solidarité suite à l’annonce de la fermeture de Ford Genk. Infliger une amende pour une distribution de tracts, ce n’est pas légal. Stany Nimmegeers a reçu l’amende au lendemain d’un conseil communal où le maïeur Dries avait demandé à tous les conseillers de le faire le plus court possible : il entendait assister au match du KRC Genk contre le Standard de Liège…

En fait, ces fameuses sanctions, ces amendes administratives, c’ est le dernier moyen qu’ ils ont trouvé pour tenter d’ étrangler leur pseudo “démocratie” au niveau même des communes. Ils en usent et en abusent sur le plan politique et du droit constitutionnel à la libre expression… (RoRo)

Anvers également: Des amendes SAC pour 80 manifestants pacifiques

Samedi 25 mai et dans le monde entier, 397 manifestations ont eu lieu contre l’entreprise Monsanto et la diffusion de ses organismes génétiquement modifiés (OGM). Monsanto règne sur le développement des OGM grâce à un lobbying intensif. À Anvers aussi, quelque 200 citoyens ont participé à cette marche contre Monsanto. Parmi eux, des enfants et des patients en chaise roulante. Ils avaient l’autorisation d’exprimer leurs protestations sur la Groenplaats. Au début, ils s’en sont tenus à une action silencieuse. Sous une nombreuse présence policière, ils se sont toutefois mis en mouvement. Après qu’une partie des manifestants a quitté les lieux pour se rendre à une manif plus tardive à Bruxelles, la police a rassemblé les manifestants restants comme du bétail. Les 80 personnes – dont deux passants et trois chiens – ont été embarquées au commissariat. Toutes ont dû vider leurs poches. Ensuite, on les a gardées pendant deux heures et demie dans l’espace de détention.

Par les médias, on a appris que toutes avaient reçu une amende SAC de 250 euros par personne. Anvers (SAC-Ville ?), récupère ainsi 20 000 euros dans ses caisses.

Le mayeur d’ Anvers est le fameux Bert De Wever. Il est au pouvoir parce que les libéraux et les catholiques flamands se sont accoquinés avec son parti raciste et flamingant pour former la majorité communale au lendemain des élections du 10 octobre 2012. Avec ces gaillards le pays se transforme, comme dans les autres pays intégrés dans l’ Euro-dictature capitaliste, en un État de plus en plus surveillé et policier …

Le PTB et Comac appellent à la désobéissance civile : SACnonMerci !

109 voix pour, à peine 15 voix contre et 9 abstentions: c’est le vote des députés de la Chambre approuvant la nouvelle loi sur les sanctions administratives

communales (SAC). Les mineurs pourront dorénavant être sanctionnés à partir de 14 ans et jusqu’à 175 euros (à charge des parents ?). Ce montant est de 350 euros

pour les majeurs, avec interdiction temporaire de lieu à la clé pouvant aller jusqu’à 3 mois. Le PTB et son mouvement de jeunes Comac appellent à la désobéissance civile contre ce système anti-démocratique, anti-social et qui érige l’arbitraire en maître.

Aurelie Decoene, présidente de Comac

Les partis de la majorité s’enorgueillissent de renforcer la lutte contre les « incivilités ». « Dormez tranquille, nous nous occupons de votre sécurité et de votre quartier », voici le message que le gouvernement fait passer. De la poudre aux yeux, car on ne résout pas les problèmes en s’attaquant à leurs conséquences.

Mais de quels problèmes parle-t-on ? Des activistes politiques, de plus en plus régulièrement réprimés ? Ce samedi encore, la Ville d’Anvers s’est distinguée en annonçant la sanction prochaine de 80 participants à la manifestation contre Monsanto. Le collège des échevins tout entier devrait soutenir la lutte contre cette multinationale scandaleuse, c’est le monde à l’envers.

Ou parle-t-on des 308 personnes qui sont menacées d’une sanction parce qu’elles ont par erreur sorti leurs poubelles le 1er mai, jour férié ? Ou de ces jeunes qui ont eu le malheur de jouer avec des boules de neige trop près de policiers qui faisaient de l’excès de zèle ? Ou de ce jeune mari qui a klaxonné pour faire signe à sa femme qui passait sur le trottoir d’en face ? A l’évidence, le système SAC de 1999 a ouvert la porte à l’arbitraire. Ces exemples sont légion et sont de notoriété publique. Le vote de la Chambre confirme l’arbitraire et le porte en exemple.

Aucun problème alors ? Bien sûr que si, ce n’est d’ailleurs pas un hasard si la majorité des amendes SAC sont infligées aux habitants des quartiers populaires. Apparemment, le gouvernement semble pris d’une soudaine envie d’améliorer la qualité de vie dans ces quartiers. Dépôts clandestins, crachats, mégots, tapage nocturne et diurne, graffitis, petite délinquance, etc. : les exemples ne manquent pas. Qui nierait que la vie en société est sous certains aspects bien plus pénible dans les quartiers pauvres que dans les quartiers riches ? Mais alors parlons-en sérieusement des conditions de vie des plus précaires : parlons du droit à l’emploi, à l’enseignement, à la santé, au logement, au sport et à la culture. Parlons du droit à chacun de vivre une vie décente. Et arrêtons avec cette logique répressive qui place une responsabilité individuelle là où il y a avant tout une écrasante responsabilité politique.

Parfois, la désobéissance civile est un devoir. Tu as reçu une amende? Alors ne la paie pas et appelle-nous. Parce que tu as des droits et parce qu’ensemble, on pourra mieux les défendre.

Tel: 32 488 95 11 76

Email: lignedaidesac(at)gmail.com

Armée US: révélations

La grande muette – L’armée US, celle qui intervient et apporte « la paix »,
« Les chefs de tous les grands corps de l’armée américaine et le chef d’état-major interarmées, le général Martin Dempsey, devraient subir pendant plusieurs heures un interrogatoire musclé de la part des sénateurs, consternés par les statistiques des viols, agressions et harcèlements sexuels dans l’armée. Plusieurs affaires récentes ont porté le problème à la Une de l’actualité aux Etats-Unis »

« Toute l’armée est minée par une accumulation d’affaires, un rapport du Pentagone montrant une augmentation de 6% en un an, leur nombre s’élevant à 3 374 cas en 2012. Un général de l’armée de l’air a annulé au début de l’année un jugement contre un officier qui avait été condamné par la justice militaire d’agression sexuelle. Le mois dernier, un officier de l’armée de l’air chargé de la prévention contre les violences sexuelles avait été interpellé en état d’ébriété après avoir agressé sexuellement une femme près du Pentagone. Parmi les autres affaires ayant scandalisé récemment le pays figurent les accusations de viol contre trois joueurs de football américain de l’académie navale d’Annapolis. Une enquête a été ouverte. »

« En 2012, 26 000 militaires – hommes et femmes – ont déclaré avoir subi un « contact sexuel non sollicité », allant de l’attouchement au viol. Soit 70 agressions par jour ; un tiers de plus qu’en 2010. Mais tous les abus ne sont pas rapportés, souligne le Pentagone. Selon ses estimations, jusqu’à 30 % des quelque 204 700 femmes que compte l’armée américaine (14,5 % des effectifs) seraient victimes d’agressions sexuelles »

« Violée en Irak à l’âge de 18 ans, à quelques mètres de la couchette de son sergent qui ne pipe mot, elle vit aujourd’hui dans un refuge pour vétérans sans-abri du Queens, à New York. »
http://www.lemonde.fr/ameriques/article/2013/05/31/us-army-l-epidemie-silencieuse_3420904_3222.html

COURCELLES: la poubelle à puce arbitrairement imposée à la population, dès le 30 septembre 2013.

La décision est prise, des réunions d’ information de la population sont convoquées après coup par la nouvelle majorité Mr-Cdh-Ecolo. C’est cela le “changement” promis pendant les élections, mais cependant pas un changement démocratique. Au Conseil communal de Courcelles, seul le Front des Gauches se serait opposé à ce coup fourré pour la population. Je partage absolument son point de vue.

L’idée était en l’ air depuis déjà un an ou deux, juste le temps de la mettre en application par les services de l’ Icdi en accord avec les communes-test (Les Bons Villers,…). L’ Icdi, ce gouffre financier, compte ainsi régler SES PROBLEMES, les difficultés d’ application seront reportées sur les gestionnaires locaux. Les dépôts clandestins vont certainement se multiplier, malgré la traque policière qui va s’ accentuer… Même si l’ Icdi nous annonce “un gros bénéfice environnemental” ! La mise en application de ce système pose d’ ailleurs des problèmes différents entre les communes rurales et les communes urbaines. Ca va donner quoi pour les immeubles à appartements multiples ????

Que Caroline Taquin ne vienne pas dire que “ce sont les socialistes qui ont décidé”. C’est un mensonge: le Mr était au pouvoir, avec les socialistes, depuis les élections de 2006. Ce parti a certainement pris part aux tractations Courcelles-Icdi bien avant les communales d’octobre 2012. Car dans une commune, les décisions du Collège ne sont pas prises par un seul parti au pouvoir en cas de majorité plurielle, sinon la majorité est en l’ air.

Sur le fond du problème, il y a lieu de croire dès maintenant que les problèmes seront multiples. Avant tout aucune précision sur le montant de la taxe communale déchets. Sinon qu’on sait déjà que ce montant (qui est déjà très élevé et différent de commune à commune) va grimper d’ année en année. Elle sera d’ ailleurs progressivement portée à 110 % du “coup-vérité”. Pourquoi 10% de bénéfice sur le dos de la population? L’ Icdi va-t-elle se mettre à distribuer aussi des bonus à ses hauts gestionnaires ? Quel gestionnaire et/ou élu communal courcellois aura le moyen technique et/ou administratif de participer au calcul du “coup-vérité” ? Les élus communaux ne seront plus que des machines à voter la facture annuelle qui leur est présentée et imposée par les services financiers de cette intercommunale. La gestion des containers communaux est déjà du seul domaine de l’ Icdi et relève de l’ encasernement…

Les gens sont inquiets et l’idée passe très mal. La preuve, une réunion qui s’ est tenue récemment comptait quelque 3-400 participants… Les gens (les éternels cochons de payants) savent que les vrais pollueurs ne sont pas les payeurs. Le volume des immondices ne cesse de grimper à cause de ceux qui produisent et mettent en vente les produits polluants (les emballages perdus, volumineux, coûteux et de luxe). La population –que l’ on ne cesse de culpabiliser- n’a pas d’ autre choix que d’acheter ce qui est mis en vente dans les grandes surfaces. Vous pensiez être né belge, wallon, hennuyer, carolo, courcellois ou autre (???). NON: à 73 ans, j’ apprends par l’ Icdi, que je suis né “pollueur” puisque l’on va nous faire payer suivant le principe “pollueur-payeur”… Bravo, pour le respect dû aux citoyens courcellois ou autre… Encore, faudrait-il que l’on m’ explique en quoi je suis plus pollueur en 201., qu’ en 2003, 1993, 1983, 1973, et …

Quoi qu’il en soit: COURCELLES a fixé à 100 kgs par habitant et par an le poids des déchets (résiduels ET organiques) inclus dans le service minimum (le montant de la taxe communale déchets), soit 200 kgs par an pour un couple de 2 “pollueurs” habitant la commune, soit à peine quelque 600 grammes par jour. C’est vraiment pas le moment pour de tels couples de fabriquer des gosses et utiliser trop de langes recyclables ou non… Les kgs et les enlèvements supplémentaires, va falloir les payer en plus…

BELGIQUE: la bureaucratie … “stalinienne” (sic).

En Belgique, nous avons une “chance” de pendu: la bureaucratie règne encore partout. Ainsi, ce mardi 04 juin 2013, je reçois une lettre, détaillée et datée du 15 mai 2013, de l’ Office national des Pensions qui m’ annonce fièrement ce qui suit: “Les bénéficiaires d’ une pension de retraite ou de survie salarié, reçoivent, une fois par an, un pécule de vacances. Ce montant vous est payé par l’ Office national des Pension avec votre mensualité de mai 2013”. Comme nous sommes probablement des centaines de milliers de retraités dans le même cas chaque année, je rappelle à l’ Administrateur général adjoint, Monsieur Marc De Block, que ma pension, y compris le pécule de vacances en question, m’ a effectivement été payée dès le … 14 mai 2013. Sa lettre n’ a donc que 3 semaines de retard depuis le paiement… Et chaque année, c’ est la même chose… En ces temps d’ austérité, parions que le sieur Elio Di Rupo n’ est pas encore au courant de ce nonosse à ronger …

LE RESPECT DE LA VIE PRIVEE FOUT L’CAMP:

La carte Sis va bientôt passer sur la carte d’ identité. Donc, il ne faut plus vous étonner: certains pharmaciens vont en plus vous demander la carte d’ identité si vous avez besoin de médicaments. Robotisation, fichage, censure, écoutes, surveillance par caméras, sac, tout cela devient de plus en plus légal et habituel… Au nom de la “démocratie” et du “progrès”, nos gouvernants instaurent le fascisme, un État policier. Même nos poubelles à puces et nos immondices vont être surveillées, pesées, contrôlées, mesurées, triées …
Un petit exemple humoristique de ce qui nous attend: Commander une Pizza en 2015…

Standardiste : « Pizza Hut, bonjour. »
Client : « Bonjour, je souhaite passer une commande. »
Standardiste : « Puis-je avoir votre NIDN, monsieur ? »
Client : « Mon numéro d’identification nationale (National ID Number), oui, un instant, voila, c’est le 6102049998-45-54610. »
Standardiste : « Merci Mr. Sheehan. Donc, votre adresse est bien le 1742 Meadowland Drive, et votre numéro de téléphone le 494-2366. Votre numéro de téléphone professionnel chez Lincoln Insurance est le 745-2302 et votre numéro de téléphone mobile le 266-2566. De quel numéro appelez-vous ? »
Client : « Euh ? Je suis à la maison. D’où sortez-vous toutes ces informations ? »
Standardiste : « Nous sommes branchés sur le système monsieur. »
Client : (Soupire) « Ah bon ! Je voudrais deux de vos pizzas spéciales à la viande… »
Standardiste : « Je ne pense pas que ce soit une bonne idée monsieur. »
Client : « Comment ça ? »
Standardiste : « Selon votre dossier médical, vous souffrez d’hypertension et d’un niveau de cholestérol très élevé. Votre assurance maladie vous interdit un choix aussi dangereux pour votre santé. »
Client : « Aïe ! Qu’est-ce que vous me proposez alors ? »
Standardiste : « Vous pouvez essayer notre Pizza allégée au yaourt de soja. Je suis sûre que vous l’adorerez. »
Client : « Qu’est-ce qui vous fait croire que je vais aimer cette pizza ? »
Standardiste : « Vous avez consulté les ‘Recettes gourmandes au soja’ à votre bibliothèque locale la semaine dernière monsieur. D’où ma suggestion. »
Client : « Bon d’accord. Donnez m’en deux, format familial. Je vous dois ? »
Standardiste : « Ca devrait faire l’affaire pour vous, votre épouse et vos quatre enfants monsieur. Vous nous devez 49,99 $. »
Client : « Je vous donne mon numéro de carte de crédit. »
Standardiste : « Je suis désolée monsieur, mais je crains que vous ne soyez obligé de payer en liquide. Votre solde de carte de crédit dépasse la limite ».
Client : « J’irai chercher du liquide au distributeur avant que le Livreur n’arrive. »
Standardiste : « Ca ne marchera pas non plus monsieur. Votre compte en banque est à découvert. »
Client : « Ce n’est pas vos oignons. Contentez-vous de m’envoyer les pizzas. J’aurai le liquide. Combien de temps ça va prendre ? »
Standardiste : « Nous avons un peu de retard monsieur. Elles seront chez vous dans environ 45 minutes. Si vous êtes pressé, vous pouvez venir les chercher après être avoir retiré du liquide, mais transporter des pizzas en moto est pour le moins acrobatique. »
Client : « Comment diable pouvez-vous savoir que j’ai une moto ? »
Standardiste : « Je vois ici que vous n’avez pas honoré les échéances de votre voiture et qu’elle a été saisie. Mais votre Harley est payée, donc j’ai simplement présumé que vous l’utiliseriez. »
Client : « @#%/$@&?#! »
Standardiste : « Je vous conseille de rester poli monsieur. Vous avez déjà été condamné en juillet 2006 pour outrage à agent. »
Client : (Sans voix)
Standardiste : « Autre chose monsieur ? »
Client : « Non, rien. Ah si, n’oubliez pas les deux litres de Coca gratuit avec les pizzas, conformément à votre pub. »
Standardiste : « Je suis désolée monsieur, mais une clause d’exclusion de notre publicité nous interdit de proposer des sodas gratuits à des diabétiques. »

Les puces électroniques inquiètent les psys
mercredi 25 juillet 2007, 11:22
Les puces se multiplient. Elles pourraient se glisser sous notre peau. Des pros de la santé mentales’inquiètent parce que si la technologie RFID se répand, le débat se fait attendre. Repères
La RFID (radio frequency identification device) est une technique d’identification à distance. Elle permet la communication, sans contact, des données d’une puce avec un lecteur. Déjà ancienne, cette technologie connaît actuellement un boom sans précédent via des puces ou des « étiquettes intelligentes » quasi invisibles ou carrément invisibles. Technique. La capacité de la puce (de la taille d’un grain de riz, voire plus fine encore) peut s’élever à 512 bits de mémoire, soit 64 fois les infos contenues dans un code-barres. Elle fonctionne sans pile et ne nécessite pas de lecteur optique. La liaison atteint une distance de 10 mètres. La puce peut être intégrée dans un emballage, sur un conteneur, dans un vêtement, voire contenue dans un objet (le verre d’une bouteille de parfum). Elle peut aussi être placée sous la peau.Applications. La plupart des applications des puces RFID se situent dans le commerce ou la surveillance des animaux. Gestion des stocks, suivi des conteneurs, cartes de transport, étiquetage de produits pour en suivre la péremption, la température, etc. Mais des applications humaines apparaissent. Un dancing en Espagne « puce » ses bons clients afin de débiter leur compte à chaque consommation. Traçage des patients à problème aux Etats-Unis, surveillance des enfants de riches au Mexique… la liste s’allonge sans cesse. M.d.M.
Les technologies RFID deviennent incontournables et le seront de plus en plus dans les années à venir ». En 2004, Joël De Rosnay, prédisait une explosion dans l’utilisation des puces intelligentes (voir ci-dessous). Dans le même temps, le président de la Cité des Sciences et de l’Industrie à Paris évoquait toutefois les « problèmes de traçabilité des gens et de protection de la vie privée ». Depuis, le boom technologique a eu lieu. Les problèmes éthiques n’ont pas été résolus… Alors qu’ils émeuvent des chercheurs, des juristes, des associations de protection des consommateurs, le débat n’a pas décollé en Belgique, contrairement à d’autres pays comme la France. Ni le gouvernement, ni le parlement, ni la commission de la protection de la vie privée ne s’en soucient. L’alarme – et non des moindres – est cependant sonnée par le conseil d’éthique de l’association des services de psychiatrie et de santé mentale de l’UCL (Apsy). Celui-ci vient d’adopter un rapport très tranché sur la question. Le texte évoque les « graves dangers » que les technologies RFID« pourraient représenter pour les libertés individuelles, la démocratie et la santé mentale ». Il dénonce « la relative opacité avec laquelle [ces techniques]
sont développés et expérimentées ». En Belgique, les puces intelligentes ne sont utilisées qu’à titre expérimental dans la grande distribution. Carrefour, Delhaize et Colruyt y recourent pour la gestion de certains stocks. Mais la RFID est surtout présente dans le nouveau passeport qui mélange radio-identification et biométrie. Certains en dénoncent le manque de sécurité et d’autres le manque de contrôle, par le détenteur, des données qui y sont inscrites.
Les RFID vont-elles faire leur trou chez nous ? Le terrain politique et social est favorable, estime Francis Martens, président du conseil d’éthique. A la fin 2006, le sénateur MR Jacques Brotchi (reconduit) proposait ainsi d’implanter une puce chez les délinquants sexuels afin de les localiser immédiatement en cas d’enlèvement de femme ou d’enfant. L’idée ferait donc son chemin. Ailleurs, il est vrai, les applications et les projets vont bien plus loin. Aux Etats-Unis, on peut porter son dossier médical sous la peau. Au Mexique, les enfants des bourgeois riches ne jurent que par le système Verychip qui permet de tracer le parcours des enfants menacés d’enlèvement. En Espagne, depuis quelques années, un dancing propose une puce « cardless » qui remplace le portefeuille. En Indonésie, des parlementaires proposent de « pucer » les porteurs du virus du sida pour contrôler leur activité sexuelle. Certaines entreprises américaines détectent déjà les « trajets anormaux » de leurs employés grâce à une puce implantée dans leur vêtement…
« Les choses se mettent en place sans aucune sensibilisation de l’opinion, dit Martens. Caméras ou puces, les nouvelles technologies deviennent extrêmement efficaces, discrètes et bon marché. Le lobby des fabricants est intense. Enfin, il y a un vide politique. Sous la pression de la paranoïa à l’égard des délinquants sexuels ou de la peur des terroristes, n’importe quel texte pourrait passer dans l’urgence. »
Les puces RFID se banalisent pour d’apparentes bonnes raisons, médicales, sécuritaires, ou ludique. Mais l’enfer est pavé de bonnes intentions, juge le psy.
Plaidant pour un « débat sociétaire », Yves Poullet, directeur du Centre de recherche informatique et droit (Namur), évoque la nécessité d’une régulation de « cette technologie qui autorise le contrôle et la surveillance de chacun ».
La loi belge sur la protection de la vie privée, rappelle-t-il, interdit la collecte déloyale de données. Celui qui récolte les infos doit en informer ses « cibles ». « Mais les garde-fous de cette loi sont insuffisants », estime Poullet. Dans son avis, l’Apsy réclame du monde médical et des autorités politiques « des balises claires et fermes à l’usage » des RFID.

BELGIQUE: il n’y a pas que de mauvaises nouvelles: d’ élections en élections, de sondages en sondages, le Ptb continue à grimper …

Le PTB continue à grimper

Selon le nouveau baromètre politique trimestriel La Libre-RBTF, en Wallonie, le PTB passe à 4,6 % des intentions de vote pour les prochaines élections. En février dernier, c’était 4,2 %. Rappelons que, pour les fédérales de 2010, c’était 1,9 %… En projection de sièges, vu les fortes différences entre provinces, cela devrait donner 1 ou 2 élus PTB. Et le PS passe sous le seuil des 30 % (de 30,2 à 28,6), ce qui n’est arrivé que deux fois en un demi-siècle (en 1999 et en 2007). Des résultats très encourageants, donc. Mais les élections sont dans un an, et il reste du pain sur la planche pour le retour d’une vraie gauche au Parlement. Les gens d’abord, pas le profit!

Il n’y a plus de parlementaires communistes en Belgique depuis les élections législatives de 1985. Les perspectives sont donc très bonnes de voir leur retour au Parlement en 2014, grâce à l’ excellent travail politique du PTB…

CHARLEROI: la gloire pour Magnette: à la tête de sa majorité Ps-Cdh-Mr, il organise désormais la chasse aux mendiants et aux sdf, de plus en plus nombreux.

Liège l’ inspire: nos grandes villes doivent devenir de plus en plus propres… Incapables d’ éliminer la misère qui grandit, les partis du pouvoir s’ attaquent à ceux de plus en plus nombreux qui en souffrent. Les restos du coeur dégorgent en hiver, à Charleroi, 25-30% des travailleurs actifs sont au chômage. Qu’à cela ne tienne: les mendiants, les sdf, vont devoir tourner de commune en commune, à jours fixes. Histoire en fait de les dégouter et de les voir partir ailleurs. S’ils ne plient pas, Magnette, mayeur et président du Ps, va utiliser ses flics à la matraque, pour qui il recrute avec ses alliés des deux partis de droite: les libéraux et les “démocrates” “humanistes”… J’ ai connu l’ époque, où en dessous du nom des rues, une plaque était ajoutée: “La mendicité est interdite à COURCELLES”. C’ était “l’oeuvre” des majorités de droite, conservatrices et réactionnaires (libérales et catholiques) du 19e siècle. On n’ a donc pas avancé d’un pas. On recule, même si la misère, cela devrait se soigner, dans un pays qui se dit démocratique, civilisé et qui a des “valeurs”… Combien coûte l’intervention et l’occupation militaires belges en AFGHANISTAN aux côtés des Ricains et des autres pays otaniens ??? A quand un plan Marshall wallon contre la pauvreté ???

TRAZEGNIES: 1.500 signatures sur la pétition contre l’ extension d’installations de SOPURA:

toutes les explications à l’ adresse suivante:

http://defenseenvironnementtrazegniesentite.wordpress.com/

Courcelles, Texas, Forever, Zoning, Bassin de natation, le changement, …

Une usine d’ engrais chimique vient de faire boum au Texas (Usa).

Une usine d’ engrais chimiques vient de faire boum au Texas (Usa). Bilan: une vingtaine de victimes, quelque 200 blessés, des habitations en ruines, sur des centaines de mètres… Un officiel dit : qu’on se serait cru en Irak. Pour la parenthèse, c’est un terrible aveu: ces Ricains savent donc et sont très conscients de ce qu’ ils font comme carnage dans ce malheureux pays qu’ils ont ensanglanté lors de leur agression et leur occupation militaire: l’ Irak. Mais là, les victimes et les pleurs ne sont pas ricains, mais irakiens …

Bref: venons-en à COURCELLES, et plus précisément dans les quartiers de La Glacerie et celui du zoning. Nous avons une terrible image de ce que l’ entreposage et l’ exploitation de certains produits chimiques peuvent causer comme dégâts. De quoi être inquiet une fois de plus. Pour rappel: Forever se trouve dans un quartier très populeux et à une centaine de mètres d’une école primaire, …. Entrepose-t’on des produits à l’ ammoniac, chez Forever et sur le zoning ???

Venons-en aussi à l’ accident ferroviaire de Wetteren en Flandre. Ici en plus de l’ exploitation et de l’ entreposage, il s’ agit du transfert, du transport, de produits chimiques. Un accident et la vie de milliers de gens peut être mise en danger et entrainer leur mise en quarantaine pendant des jours, avec les destructions et les pertes financières que cela cause pour les ménages des riverains. D’autant plus que :
Le gouverneur Briers ne veut entendre que la voix des autorités

Des évacués qui peuvent regagner leurs foyers et qui, un peu plus tard, sont à nouveau priés de les quitter. Il faut reconnaître que, lors de l’accident toxique de Wetteren, la communication avec la population a été quelque peu déficiente. Le tout nouveau gouverneur de la province, Jan Briers, s’est défendu dans l’émission De Zevende Dag et a en partie imputé la responsabilité des manquements à la presse qui, outre les communications officielles du centre de crise, avait également donné la parole à d’autres voix (de l’opposition). Et c’est ce qui aurait créé la confusion. Un appel à peine couvert à ne plus laisser l’opposition s’exprimer. Cela ressemble à du Bart De Wever et c’est un dangereux précédent. « Une mauvaise pente », a estimé Pol Deltour, de l’Association flamande des journalistes. Les voix qui veulent chercher des liens entre les divers accidents dans le transport des marchandises et la libéralisation et la privatisation sans cesse croissantes ont à peine été entendues dans tout ce que la presse a rapporté de la catastrophe.

L’ammoniac est un composé chimique, de formule NH3 (groupe générique des nitrures d’hydrogène). Dans les conditions de température et de pression ordinaire, c’est un gaz. Celui-ci est produit industriellement en quantité gigantesque par le procédé Haber-Bosch à partir de diazote et de dihydrogène (c’est un des composés le plus synthétisé au monde). Il sert à la synthèse de nombreux autres composés dont ceux de forts tonnages utilisés comme engrais. Ce gaz incolore est irritant, il possède une odeur piquante, il brûle les yeux et les poumons. Sur le plan chimique, c’est à la fois une base, un nucléophile, un ligand et un réducteur. Sa propriété basique est mise à profit pour produire quantité de sels d’ammonium. Ses propriétés de nucléophile en font un réactif de base en chimie organique pour la préparation desamides, des imides, etc. Ses propriétés de ligand sont connues depuis le début de la chimie de coordination et le fameux débat scientifique entre Sophus Mads Jørgensen et Alfred Werner qui conduisit au prix Nobel de ce dernier. Enfin, sa propriété de réducteur lui permet d’être industriellement oxydé en acide nitrique et en hydrazine notamment, deux produits industriels de forts tonnages. Biologiquement, l’ammoniac joue un rôle physiologique majeur tant à long terme, puisque c’est par son intermédiaire que l’azote est artificiellement incorporé par les plantes, qu’à court terme puisqu’il est impliqué dans l’élimination de l’azote du corps et la régulation du pH sanguin.

Courcelles: Revoilà le bassin de natation:

En une seule nuit: le bassin perd 200 m3 d’ eau évaporés dans la nature. L’ équivalent de 20.000 seaux d’ eau. 40 ans d’ âge, des trous dans la cuve, du matériel usé, mal entretenu, faute de moyens financiers. Du coup, la mayoresse Mr Caroline TAQUIN qui a à peine 6 mois de naissance et une mémoire courte, vient braire à la télévision: il nous faut 2,8 millions d’ euros (quelque 110 millions de frs/belges) de subsides, sinon le bassin devra fermer… En cause: quelque 80.000 nageurs (dont la moitié d’ écoliers). Elle a brait à la Télé, mais il lui appartient maintenant de nous tenir informés des suites de l‘ affaire Car pour ce qui est des subsides: je rappelle quand même que des ministres Mr sont au gouvernement fédéral et au Collège provincial, que des ministres Cdh sont au gouvernement fédéral et wallon, que des ministres écolos sont au gouvernement wallon. Elle pourrait même obtenir un solide coup de main de la part de l’opposition “socialiste” courcelloise dont des ministres siègent au gouvernement fédéral, wallon et aussi au Collège provincial du Hainaut. Son copain politique Olivier Chastel doit quand même bien avoir quelques fonds de tiroir dans ses caisses pour aider Courcelles et son bassin … (???)

Au Front de Gauches de Courcelles aussi on se plaint:

Au FdG de Courcelles (lisez Robert Tangre), on n’ est pas très content non plus du “changement” et surtout du comportement des 2 échevins Psc-Cdh (pour rappel, perdant un conseiller lors des communales du 10 octobre 2012, le Cdh garde 3 élus, et obtient 2 échevins par la grâce de la coalition de droite Mr-Cdh-Colo-colos). Un des échevins traiterait plutôt mal certains Courcellois et l’ autre adopterait une attitude plutôt ironique à l’ égard de l’opposition lors des séances du Conseil…. Caroline, elle, avait promis d’ être à l’ écoute de tous les Courcellois avec sa majorité … Il lui reste donc 5 an et demi pour essayer de faire mieux …

AUTRE CHOSE: notre niveau de vie à la baisse …

Pour la première fois depuis la fin de la seconde guerre mondiale, la consommation des Belges descend globalement de 0,6 % par rapport à l’ année antérieure. Et il paraît que cela va continuer. Si les Belges achètent et dépenses moins, cela ne veut pas dire cependant que les super-profits des multinationales et transcontinentales capitalistes et le montant des bonus diminuent également. Que du contraire … Un bilan à mettre également à l’ actif du premier ministre social-libéral européiste Elio Di Rupo et de ses comparses Mr et Cdh …

Usa: on fabrique et on vend des armes pour des gosses de 5 ans (pour filles et garçons).

Et ce pays gangster entend apporter domination, civilisation, démocratie et liberté au reste du monde. Un peuple pur, élu de Dieu … ! Paraît-il …

Belgique: des flics anonymes …

Plus question en ces temps de “démocratie” et de “liberté” de les reconnaître et de pouvoir se plaindre.
Leur nom ne sera plus indiqué sur leur uniforme. Ils deviendront de simples numéros de l’ordre bourgeois et sans bavures …

Pour la Rtb-F, l’oeuvre cinématographique importe plus que le personnage, alors on continue …

L’ Inspecteur Derrick, c’est-à-dire l’ acteur allemand Horts Tapper, se serait engagé volontairement dans la Waffen-SS en 1943.
La chaîne télévisée allemande ZDF a, à juste titre, déprogrammé la publication de cette série policière en 280 épisodes…
Par contre à la Rtb-F on ne semble pas gêné du passé nazi de l’ intéressé. Alors, on continue la poursuite de la série….
Si nous n’avons pas la mémoire courte et que nous n’ aimons toujours pas les nazis, c’ est donc vers de la Direction de la Rtb-F que nous devons diriger nos protestations …?

Justice “pour tous” en Belgique: avec le pro deo désormais PAYANT …

L’ accès gratuit à la « Justice pour tous » en Belgique: même le Pro deo va devenir payant, grâce au gouvernement actuel et en particulier à la Ministresse libérale flamande de la « Justice » …

Les gens, ça embête Magnette

Comme l’écrivait la Libre le 2 mai, « on le sait : le nouveau président du PS n’apprécie guère se faire déborder par la gauche. Alors, quand le PTB vient titiller la fibre sociale de son exécutif, Magnette n’apprécie que très modérément ». Quand des parents mécontents de l’école du Roton sont venus protester contre l’annulation de la fancy-fair avec leurs enfants au Conseil communal, le maïeur de Charleroi est devenu hystérique. Pas habitué à être confronté à la population, Paul ? Fallait pas se présenter aux communales.

En BULGARIE, “libérée” du “communisme” (sic):

Comment faire pour payer une facture mensuelle d’ électricité de 130 euros lorsque vous n’ avez droit qu’à 100 euros de pension par mois ? Comme la question est devenue nationale, le gouvernement est le cul par terre et les Bulgares doivent voter… Je suis impatient et curieux de connaître les résultats et la suite … Même les communautés orthodoxes protestent et se révoltent …

Quand on vote aujourd’hui en BULGARIE:

Toujours dans cette nouvelle “démocratie” (sauce ricano-occidentale) européenne: on le constate aujourd’hui, les élections ne sont plus “stalinienne” (sic). Elles sont tout simplement truquées. Fraude électorale:

Les élections législatives en Bulgarie ont eu lieu dimanche 12 mai 2013. Le parti conservateur GERB est arrivé en tête, mais sans majorité suffisante pour former un gouvernement. L’ancien gouvernement, à la tête duquel se trouvait le GERB, avait dû démissionner sous la pression de la rue. Et, pour revenir au pouvoir, il n’est pas impossible qu’il se soit laissé aller à la fraude. En effet, 350 000 bulletins de votes illégaux ont été saisis le 10 mai. Ils ont été imprimés dans une imprimerie dont le propriétaire, Yordan Bontchev, est conseiller municipal… du GERB. Les Bulgares, coincés entre l’austérité et une caste politique qui se soucie plus du pouvoir que du peuple, ne sont pas sortis de l’auberge.

Petite fiesta chez Belfius:

Fin avril, Belfius organisait deux journées de séminaire pour 250 collaborateurs commerciaux dans l’hôtel ostendais quatre étoiles Thermae Palace. Avec, en prime, un dîner au Casino Kursaal. Et ce, à la grande colère du personnel et des syndicats, puisque c’est précisément au même moment que la direction entend imposer de lourds sacrifices au personnel. Contre ces restrictions, des actions des syndicats “socialiste” et libéral ont encore eu lieu en plusieurs endroits la semaine dernière. Les fêtes et le pognon pour les happy few continuent donc à aller bon train, même si Dexia/Belfius a dû être sauvé avec les milliards de l’argent des impôts. (www.openbarebank.be )

Consulter la liste des nouvelles
SYRIE: une guerre ricano-occidentale de plus et en pleine barbarie et hypocrisie
La télé a montré cet évènement supplémentaire de la barbarie des rebelles qui ensanglantent le pays depuis 2 ans contre le gouvernement Assad: la mise à mort d’un soldat gouvernemental dont un chef islamistes intégriste dépèce le cadavre, le coeur et le foie. La Syrie fait face à une soi-disant rébellion et surtout à une intervention armée islamiste dirigée et soutenue par les occidentaux et les pays arabes les plus intégristes et réactionnaires (Qatar, Arabie, …). La Syrie fait partie de ces “pays du mal” classé, selon George W Bush… Obama ne fait que poursuivre “l’oeuvre” criminelle de son prédécesseur. Les armes avec lesquelles les barbares intégristes venus combattre Assad (y compris des Belges, comme on le sait !) sont donc fournis par ces pays. Assad doit partir, proclament les ricano-occidentaux. Ce qui promet, à l’ exemple de l’ Irak, de l’ Afghanistan, de la Lybie, du Mali, une longue période de massacres, de destructions et d’occupation étrangère, au cours de laquelle les ricano-occidentaux voudront une fois de plus installer leurs marionnettes au pouvoir… “Le capitalisme porte en lui la guerre comme les nuées portent l’orage”…
Avec l’ aide des libéraux et des catholiques du Cdh, la “socialiste” Di Rupo poursuit le travail dicté par l’ Europe, les banques et les multinationales, contre les travailleurs, les allocataires sociaux, les différentes couches populaires du pays:

Exclusif :: Allons-nous vers un blocage des salaires pendant au moins 6 ans?

Elio Di Rupo l’ avait annoncé en novembre 2012: le gouvernement veut modifier la loi de fixation des salaires (loi de 1996). Avec comme objectif déclaré de rattraper le “handicap” (???) salarial que la Belgique AURAIT avec ses voisins. Ce qui pourrait mener à un blocage salarial pendant 6 ans. “Solidaire”, l’hebdo du PTB a mis la main sur l’ avant-projet de loi daté du 22 mars 2013.

On ne sait pas les suites que le Conseil des ministres lui a données. Mais l’attaque sur les salaires serait grave. Le gouvernement organiserait la modération salariale permanente, donnerait des cadeaux fiscaux aux patrons et mettrait les syndicats hors jeu. Rien que ça.

Charles-Picqué, ce “grrrrand Bruxellois” selon la RTB-F, s’ en est allé … Bye bye Picqué ! :

Le jeudi 2 mai, le ministre-président de la Région bruxelloise, Charles Picqué (PS) a passé le flambeau à Rudy Vervoort. En 19 ans de présidence, le bilan de Picqué est à l’image de son idéologie : médiocre. Logement, enseignement, etc. les domaines où a régné l’immobilisme ne manquent pas. Vervoort, déjà surnommé « l’intérimaire » car il ne serait là que pour garder la place chaude à Laurette Onkelinx, n’a que quelques mois avant les élections de 2014 pour redresser la barre. Mission impossible, donc.

Même le fric épargné ne vaut plus rien ? Ca rapporte moins en intérêts que le taux d’une indexation due à la hausse des prix et la chute constante de notre pouvoir d’ achat : Impôts sur les épargnes ?

Il y a quelques jours, le ministre des Finances Koen Geens (CD&V) avait suggéré de laisser tomber l’exemption fiscale actuelle de précompte mobilier sur les livrets d’épargne aux intérêts de moins de 1 880 euros. Une exemption dont profitent surtout les petits épargnants, bien sûr. Après une tempête de protestations, il s’est empressé de démentir que des plans concrets existaient en vue de percevoir des impôts sur les livrets d’épargne. « Je n’ai fait que répéter ce que la Banque nationale avait dit à ce propos », s’est défendu le ministre. Pourtant, il existe une solution simple pour éviter les économies sur le dos de la majorité de la population et ne s’en prendre qu’au 1 % de la couche la plus riche : une taxe des millionnaires.

La grève courageuse des bagagistes de l’ aéroport de Bruxelles est donc terminée… ???

Un ministre catholique du gouvernement Di Rupo y a mis fin comme on le sait. La colère des bagagistes reste très grande… C’est cependant l’occasion pour le Cdh et le Mr de mener de nouveau campagne contre le droit de grève… Le Ps de Di Rupo et de Magnette, lui, n’ a pas pipé…

Les partis réactionnaires nationaux et européistes doivent prendre garde: lorsque les travailleurs n’ auront plus le droit de faire la grève pour DEFENDRE leur travail, leur doit de se nourrir, leur famille, leurs acquis, leur avenir, il leur restera la possibilité de (re)prendre les fusils pour ne pas retourner à l’ esclavage. Beaucoup seront alors d’ avis que le simple recours au bulletin de vote ne peut plus suffire pour changer la nature du pouvoir des patrons, des multinationales et des banquiers …

En EURO-DICTATURE capitaliste: en plein McCarthysme, la HONGRIE restaure le fascisme en Europe de l’ Est:
La Hongrie du Premier ministre Viktor Orbán et son gouvernement de droite du parti Fidesz ne passe pas pour le pays le plus démocratique de l’Union européenne. Désormais, une nouvelle loi censure à peu près tout ce qui, de près ou de loin, se rapporte au marxisme, au socialisme et même à la Libération.

En Hongrie, pas moins de trente-six rues Karl Marx, quarante-quatre boulevards de la Libération et bien d’autres doivent être rebaptisés. Ces noms sont désormais illégaux.

Le 1er janvier entrait en vigueur une nouvelle loi interdisant l’usage public de noms liés aux « régimes autoritaires du 20e siècle ». La Constitution hongroise et l’actuel gouvernement visent ici non seulement la dictature nazie de Ferenc Szalasi (d’octobre 1944 à avril 1945), mais aussi tous les gouvernements socialistes de 1948 à 1990. Tout en se taisant pieusement sur la sombre dictature de Miklos Horthy (de 1919 à 1944). Notons au passage que le parti de droite Fidesz fait partie, en compagnie du CD&V et du cdH, du Parti populaire européen, présidé par Wilfried Martens.
Résultat de la nouvelle loi hongroise : plus un seul parti, entreprise, organe de presse, rue, place ou autre lieu public ne peut encore « utiliser des noms qui ont joué un rôle déterminant dans la création, le développement ou le maintien de régimes politique autoritaires au 20e siècle, ni des mots, expressions ou noms d’organisations qui y sont directement liés ». Cela signifie que 43 rues Lénine, 36 rues Karl Marx et 6 rues de l’Étoile rouge doivent être rebaptisées. Idem pour 44 boulevards de la Libération et 53 rues au nom d’Endre Sagvari, le martyr hongrois le plus connu, assassiné en 1944 par la police fasciste. Terminé aussi les rues de l’Armée populaire, du Front populaire ou de la République populaire. Même la très connue place de Moscou à Budapest va devoir changer de nom.
Le Parti communiste des travailleurs hongrois a dû convoquer un congrès extraordinaire afin de supprimer l’adjectif « communiste » de son nom. « Mais nous préférons poursuivre ouvertement notre lutte contre le capitalisme que d’être forcés à travailler dans l’illégalité », déclare le président du parti, Gyula Thürmer. « Nous changeons donc de nom, mais pas de principes. » Et ces derniers vont être nécessaires pour proposer une alternative à la crise capitaliste, au chômage massif et à la pauvreté qui sévissent en Hongrie.

Jeudi 23 mai 2013, le Sénat “belge” a voté à une très forte majorité le traité budgétaire européen (TSCG)

Il nous reste encore une chance d’arrêter le TSCG. C’est qu’il ne soit pas voté au Parlement Wallon . Ce qui bloquerait le TSCG.

En fait, la Belgique est gouvernée par des inciviques. Depuis 60 ans, “ils” vendent progressivement l’indépendance, la souveraineté nationale, à l’ Europe des multinationales, des banques et des patrons. Les pouvoirs n’émanent plus de la Nation comme le proclame la Constitution belge. C’est l’ Euro-dictature capitaliste qui décide de tout et impose ses “directives” à tous les peuples intégrés… La Belgique ne décide plus de rien. Le peuple belge est devenu un peuple sous tutelle, un peuple dissout. L’ Europe sociale, tant promise, ne fut qu’un leurre …vite devenu anti-social.

Consulter la liste des nouvelles

RoRo
a/conseiller communal

A propos Romain de Courcelles

militant communiste courcellois a/conseiller communal proche du PTB
Cet article a été publié dans Actualités et politique. Ajoutez ce permalien à vos favoris.