Euro-dictature capitaliste: la prise de conscience grandit sans cesse …

Le ton change: on n’en n’est plus aujourd’hui à dénoncer les “sinistres” “dictatures” “communistes” “staliniennes”. A revendiquer la “Démocratie”, la “Liberté”, le respect des “Droit de l’ Homme”, l’instauration de l’ économie de marché, des réformes (pérestroïka), la transparence (glasnost), dans les Pays de l’ Est. Cela, c’était il y a une vingtaine d’ années à peine…
Ceci est tiré du “Courrier des Balkans”… Les Pays de l’ Est connaissent pourtant l’intégration, l’ annexion, à l‘Europe des multinationales et à l’ Otan. Autrement dit, sous la conduite de gouvernants inciviques, ils ont perdu eux aussi leur souveraineté nationale et ont cru à la distribution des bananes gratuites du capitalisme à “visage humain”…
Faut-il en rire ou en pleurer ?
On sait en effet que l’ Euro-dictature capitaliste dissout les peuples, pour mieux les faire crever … C’ est pourquoi, le machin capitaliste ne tiendra pas, à l’ instar du 3e Reich, pendant 1.000 ans … Tôt ou tard, il s’ effondrera …
RoRo

Slavoj Žižek & Srećko Horvat : Sauvons-nous de nos sauveurs

Textes traduits de l’anglais par Séverine Weiss, Paris, Lignes, septembre 2013, 176 pages, 14 euros

Tous deux originaires de pays des Balkans récemment promus États membres de l’Union européenne, les philosophes Slavoj Žižek et Srećko Horvat observent de quelle façon la promesse de paix, de démocratie et de prospérité que portait l’Europe s’est essoufflée dans la succession des « plans de sauvetage » et des ajustements structurels imposés par les instances communautaires et internationales.

Publicités

A propos Romain de Courcelles

militant communiste courcellois a/conseiller communal proche du PTB
Cet article a été publié dans Actualités et politique. Ajoutez ce permalien à vos favoris.