Les médicaments contre le rhume peuvent être dangereux

Les médicaments contre le rhume peuvent être dangereux

vendredi 24 janvier 2014, par La Rédaction

Nez qui coule ? Bouché ? Mal à la tête ? Vous sentez le rhume et vous envisagez de vous diriger vers la pharmacie la plus proche en quête d’anti-rhume ? Arrêtez-vous tout de suite ! Selon le magazine 60 millions de consommateurs, la plupart de ces médicaments, disponibles sans ordonnance, sont inefficaces. Et la moitié d’entre eux pourraient même être dangereux.
« Un bon nombre d’entre eux, notamment parmi les plus vendus, n’ont pas leur place en automédication car leurs contre-indications et risques d’effets indésirables sérieux sont trop nombreux », explique 60 millions de consommateurs. Le magazine estime que ces médicaments devraient être interdits sans ordonnance, certains d’entre eux ne sont pas compatibles avec d’autres médicaments. Or les consommateurs s’en soucient assez peu lorsqu’ils rentrent chez le pharmacien. Et ce dernier ne leur pose pas toujours la question.

Quatorze médicaments à éviter

La Dépêche du midi, qui a eu accès à l’enquête, liste les 14 médicaments à éviter :

Les Humex Lib®, Drill Rhume® et Fervex sans sucre® contiennent des antihistaminiques, contre-indiqués dans certains glaucomes et en cas de troubles urinaires d’origine prostatique. Ils exposent à des risques de somnolence.

Les Actifed Rhume jour et nuit®, Humex Rhume®, DolirhumePro®, ActifedRhume®, Dolirhume® et Rhumagrip® « exposent à des risques d’AVC ou neurologiques sévères ». Ils seraient trop risqués pour un simple rhume.

L’Hexarhume® est inutile et peut aussi être risqué pour la santé. Cet antihistaminique d’ancienne génération contient aussi un vasoconstricteur et un antiseptique « irritant et allergisant ». Le Rhinédrine rhume® est également déconseillé.

Les RhinAdvil rhume®, Nurofen rhume® et Rhinureflex®, contenant de l’ibuprofène, peuvent provoquer des troubles digestifs, des ulcères à l’estomac ou des troubles dermatologiques.

Pas besoin de médicaments
Déjà en 2012, l’Agence nationale de sécurité du médicaments avait signalé « une persistance des effets indésirables cardiovasculaires et neurologiques, exceptionnels mais graves ». Celle-ci ajoute qu’un rhume se guérit spontanément en 7 à 10 jours sans traitement.
Si votre nez bouché vous exaspère, 60 millions de consommateurs fait tout de même remarquer que les enrhumés peuvent utiliser les lavages de nez au sérum physiologique ou à l’eau de mer sans hésitation.

(Portail sciences)

Publicités

A propos Romain de Courcelles

militant communiste courcellois a/conseiller communal proche du PTB
Cet article a été publié dans Actualités et politique. Ajoutez ce permalien à vos favoris.