Josy Dubié : « Écolo a été encore plus hypocrite que le PS »

c

Josy Dubié : « Écolo a été encore plus hypocrite que le PS »

Josy Dubié ne pardonne pas à Écolo d’avoir voté le traité budgétaire européen. BELGA PHOTO OLIVIER VIN

Josy Dubié ne pardonne pas à Écolo d’avoir voté le traité budgétaire européen. BELGA PHOTO OLIVIER VIN

Belga

Toute l’info sur ce thème

C’est l’un des nouveaux soutiens du PTB: Josy Dubié mènera campagne pour la gauche de la gauche. L’ancien sénateur Écolo explique pourquoi il a fait ce choix. Il était l’invité de Bel-RTL.

Josy Dubié fait partie des nouvelles recrues du PTB GO (Gauche d’Ouverture) de Raoul Hedebouw.

Il était l’invité de Bel-RTL ce matin. L’ancien sénateur Écolo explique à quel moment il a basculé de la gauche verte à la «gauche de la gauche».

La goutte d’eau

«La goutte d’eau, ça a été l’attitude des partis de la gauche traditionnelle, PS et Écolo, par rapport au traité d’austérité européen», dit-il.

Ce que Josy Dubié appelle le «traité d’austérité», c’est le traité budgétaire européen, destiné à lutter radicalement contre la dette des États membres.

Il estime que, sur ce coup-là, «Écolo a été encore plus hypocrite que le PS. Ils étaient contre au fédéral et pour dans les régions».

La différence, avait alors expliqué Écolo, c’était la possibilité d’aménager le traité budgétaire en question grâce à certains amendements.

Dubié-Defossé : même combat

«Des amendements!» s’étrangle l’ancien sénateur. «On peut voter tous les amendements qu’on veut, c’est le traité qu’on vote. Et c’est le traité de l’austérité. L’austérité, ce n’est pas las solution, c’est le problème. Écolo n’aurait pas dû ratifier ce traité.»

Ce discours critique était aussi celui du frère de Josy Dubié, Jean-Claude Defossé, au moment de voter ce même traité dans les entités fédérées à la mi-décembre.

Jean-Claude Defossé, député Écolo bruxellois et de la Fédération Wallonie-Bruxelles, était en effet l’un des rares élus à voter contre le texte. «Je ne veux pas être complice de ça. Le Traité, c’est 20 ans d’austérité et de serrage de ceinture», avait alors martelé l’ancien chroniqueur des «Grands travaux inutiles», à la RTBF.

La fin du capitalisme ? Il serait temps…

En rejoignant la campagne du PTB GO (sans être lui-même candidat), Josy Dubié veut pour sa part tenter «d’amener au parlement une autre force politique, un discours plus radical, un aiguillon. Pas pour diviser la gauche mais pour ramener la gauche vers ses fondamentaux: la justice sociale», dit-il.

«Le PS se fonde sur la charte de Quaregnon, qui prône la fin du capitalisme. Vous avez vu où on en est? Il serait temps de l’appliquer aujourd’hui. Il faut changer de politique. Ce n’est pas moi qui le dis, ce sont de grands économistes, des prix Nobel, qui disent que sans cela nous courons à notre perte».

L’ancien sénateur ne renie pas pour autant son passé Écolo. «Je reste écologiste», nuance-t-il.

Publicités

A propos Romain de Courcelles

militant communiste courcellois a/conseiller communal proche du PTB
Cet article a été publié dans Actualités et politique. Ajoutez ce permalien à vos favoris.