BELGIQUE: Région wallonne :: L’austérité en entrée, en plat prin cipal,…et au dessert !

SC

c

C’est cela la nouvelle régionalisation de la Belgique: ce sont maintenant les Régions qui vont appliquer tous les programmes d’ austérité. La Belgique est d’ ores et déjà éclatée. Le gouvernement fédéral, national, n’ est plus qu’une enveloppe qui gère quelques domaines qui restent momentanément communs: armée, police fédérale, affaires étrangères, Intérieur, affaires européennes, … Il n’ y a même plus extrême urgent de créer un gouvernement national (pardon: fédéral) … Le gouvernement démissionnaire de Di Rupo continue a expédier les affaires courantes … Sous ce gouvernement Ps, Cdh et Mr auront été les fossoyeurs du pays ! Pauvre Belgique !
RoRo

From: jonathanlefevre
Sent: Friday, July 18, 2014 8:19 PM
Subject: Région wallonne :: L’austérité en entrée, en plat principal,…et au dessert !

18 Juillet 2014

L’annonce de politique régionale présentée par le PS et le cdH nous reste en travers de la gorge. C’est la voie de l’austérité que la future majorité a choisie. Pendant deux ans, il n’y aura qu’économies et coupes sombres. Après, on verra…

Le temps d’une campagne électorale, ils avaient dénoncé l’impasse dans laquelle nous conduirait la poursuite d’une telle politique.

Pourtant c’est bien dans ce chemin, sans issue, qu’ils vont conduire la Wallonie.

Il y a urgence sociale : le taux de chômage est de 13% dans notre région et de 25% chez les jeunes. Plus de 7000 emplois supprimés en Belgique depuis janvier 2014 dont 20% en Wallonie et 40 % à Bruxelles.

Et au nom de l‘austérité, le nouveau gouvernement détruit l’emploi dans le secteur public par le non remplacement de 4 fonctionnaires sur 5 en un premier temps, et ensuite 2 sur 3 !

Il fait payer les communes qui seront obligées aussi de sabrer dans l’emploi.

On pourrait se réjouir d’entendre qu’un jeune se verra proposer un job après 18 mois de chômage mais s’agit-il d’un nouvel emploi en plus de ceux existants ou ce jeune lourdement subsidié remplacera -t- il l’emploi stable ou le contrat à durée indéterminée?

Au sujet des titres-services, moins déductibles, double impact. Un, sur l’emploi de ce secteur, deux, sur le pouvoir d’achat des utilisateurs.

On cherche en vain un projet industriel ambitieux

« Je suis particulièrement déçu du manque d’ambition dans la politique de création d’emplois qui nous est soumise aujourd’hui, surtout pour ce qui est du secteur industriel », réagit Frédéric Gillot.

La réduction des charges pour les entreprises et les emplois subsidiés ont jusqu’à nouvel ordre surtout servi à remplacer des emplois stables par des emplois précaires. C’est la même tambouille qu’on nous ressert encore et encore !

« Où est passée l’ambition des pouvoirs publics de créer de l’emploi dans le secteur des soins de santé, dans la construction massive de logements sociaux ou dans l’industrie ? » commente le député wallon.

Dans l’enseignement on nous promet beaucoup de choses.

Ce dont nous avons besoin, ce sont des actes. Rappelons que le refinancement annoncé lors de la précédente Déclaration communautaire n’est jamais arrivé. Dans une situation où notre enseignement est parmi les plus inégalitaires, l’organisation d’un test à la fin du secondaire est une mesure d’exclusion sociale.

L’encadrement des loyers sera tout sauf contraignant.

Les ambitions timides en matière de logements sociaux ne réduiront pas les listes d’attente et elles ne feront pas pression sur les prix des loyers.

Enfin, il y a tout ce dont les nouveaux partenaires ne parlent pas : combien paierons-nous pour notre énergie au vu des hausses de tarif des distributeurs qui s’annoncent ? Combien demain coûteront les services dans les communes qui devront trouver l’argent pour compenser le manque de subsides de la Région ?

Rien qui va faire en sorte de pouvoir mettre un peu de beurre dans de maigres épinards !

La seule certitude que nous pouvons avoir, c’est qu’avec les ingrédients proposés, c’est plutôt la soupe aux cailloux qui va nous être servie….et qui risque de nous rester en travers de la gorge.

Tags:
PTB-go!région wallonneAustérité

Publicités

A propos Romain de Courcelles

militant communiste courcellois a/conseiller communal proche du PTB
Cet article a été publié dans Actualités et politique. Ajoutez ce permalien à vos favoris.