Communiqué du Collectif communiste Polex concernant le PPU en Co rée du Sud

C’ est dans cette partie de la CORÉE, occupée et annexée par les impérialistes ricains depuis la Libération. …
Une base de la “démocratie” ricano-occidentale en ASIE, le retour d’ une dictature pourrie …
RoRo

From: POLEX Rouge
Sent: Sunday, January 11, 2015 9:10 AM

Communiqué du Collectif Polex

Condamnation de l’interdiction du Parti Progressiste Unifié en Corée du Sud

Après 3 ans de guerre atroce, le peuple de Corée du Sud a subi durant une génération une dictature féroce, qui en avait fait l’avant-garde de la « guerre froide » anticommuniste en Asie, en emprisonnant ses opposants.

Depuis plusieurs années, sous la pression de son opinion, la Corée du Sud était peu à peu considérée comme une démocratie politique pluraliste, et laissait même espérer une réconciliation progressive avec sa voisine du Nord.

Mais depuis quelques mois, l’évolution conservatrice incarnée par la nouvelle présidente, Madame Park Geun-hye, se traduit par un retour aux pires méthodes de la dictature.

C’est ainsi que le Parti Progressiste Unifiée (qui se bat pour la démocratie et la réunification), qui a recueilli aux dernières élections plus de 16 % des voix, a été interdit, et nombre de ses militants incarcérés, et menacés de lourdes condamnations pour un complot imaginaire, sur la base de témoignages de complaisance.

Le gouvernement français, qui si souvent se pose en donneur de leçons de démocratie aux yeux du monde, devrait protester contre cette dérive autoritaire et exiger l’annulation de cette interdiction et la libération de tous les emprisonnés politiques.

Paris, le 11 janvier 2015

Communiqué du Collectif Polex concernant le PPU.doc

Publicités

A propos Romain de Courcelles

militant communiste courcellois a/conseiller communal proche du PTB
Cet article a été publié dans Actualités et politique. Ajoutez ce permalien à vos favoris.