La course aux armes high-tech

Les Usa, L’ Europe, l’ Otan, les capitalistes, continuent donc à dépenser inutilement des centaines de milliards pour préparer de nouveaux massacres, de nouvelles ruines, de nouvelles guerres impérialistes et de pillages colonialistes, dans le Monde. La fausse “gauche” occidentale continue son entière collaboration à un tel programme de relance de la course aux armements, qui enrichit les multinationales, les marchands de canons, les vendeurs d’ armes.

From: Infolettre Mondialisation.ca
Sent: Thursday, June 4, 2015 5:09 AM
Subject: La course aux armes high-tech

La course aux armes high-tech

Par Manlio Dinucci
Mondialisation.ca, 2 juin 2015
Url de l’article:
http://www.mondialisation.ca/la-cours-aux-armes-high-tech/5453109

humanoides soldats

La parade militaire aux Forums Impériaux (Rome), par laquelle le 2 juin on célèbre la Fête de la République italienne qui dans sa Constitution répudie la guerre[1], cache derrière la façade rhétorique une réalité de plus en plus dramatique : laccélération de la course aux armes high-tech, dans laquelle lItalie est impliquée par lintermédiaire de lOtan. Course conduite dans tous les domaines par les Etats Unis.

Il y a une semaine le « Commandement de lattaque globale » a lancé depuis la Californie un missile intercontinental Minuteman III, en frappant avec une tête expérimentale un atoll dans le Pacifique à 8mille Km de distance. Avec ces tests le Commandement vérifie « la fiabilité » des 450 Minuteman III, prêts au lancement avec leurs têtes nucléaires. Le Congrès a affecté plus de 200 milliards de dollars (acompte sur environ 1000 milliards en dix ans) pour potentialiser les forces nucléaires, avec 12 sous-marins supplémentaires dattaque (7 milliards de dollars pièce, le premier est déjà en chantier), armé chacun de 200 têtes nucléaires, et des bombardiers stratégiques supplémentaires (550 millions pièce), chacun armé de 20 têtes nucléaires.

LArmée est en train dexpérimenter des armes laser capables dabattre des engins volants, de mettre hors détat les viseurs et daveugler les soldats ennemis ; la Marine a déjà installé un canon laser sur le navire Ponce, en précisant qu« il doit encore être utilisé dans un combat réel » ; lAéronautique annonce quà partir de 2022 elle armera de laser ses chasseurs-bombardiers.

En fort développement aussi le secteur des drones et robots de guerre. Pendant quon modernise les drones télécommandés (le Global Hawk a dépassé les 150mille heures de vol), on expérimente des engins volants dattaque complètement robotisés : lX-47B a effectué en vol le premier approvisionnement automatique de carburant. Le chasseur F-35C pour les porte-avions, annonce le Secrétaire à la marine, « sera probablement le dernier avec un pilote à bord ». En 2016 sera expérimenté aussi un robot sous-marin qui, lancé par un sous-marin, repère et suit automatiquement les navires ennemis.

De la guerre robotisée à celle de lespace le pas est court : le 20 mai est parti pour sa quatrième mission secrète lX-37B, un mini-shuttle robotique de la US Air Force déjà testé pendant presque 4 années dans lespace. Le général Greaves, nouveau chef du Commandement spatial, a déclaré que les Etats-Unis « emploieront tous les moyens pour garder la suprématie dans lespace ».

X-37B

A la course participent dans la foulée des USA les plus grands pays européens de lOtan : il y a dix jours, les ministres de la défense de France, Allemagne et Italie ont signé le mémorandum dentente pour le développement dun engin volant robotique de guerre. Israël participe à la course avec de nouveaux drones et armes nucléaires, armes quil peut continuer à développer après que la proposition arabe de convoquer en 2016 une conférence pour créer au Moyen-Orient une zone sans armes nucléaires a été bloquée à lOnu par USA, Canada et Grande-Bretagne. La Russie, la Chine et dautres pays, qui sont dans le viseur stratégique USA/Otan, réagissent en conséquence. La Russie développe le Sarmat, un nouveau missile balistique intercontinental dont les têtes nucléaires manoeuvrent lors du retour dans latmosphère pour éviter les missiles intercepteurs du « bouclier » étasunien, et le sous-marin de la classe Borey, extrêmement silencieux, armé de 200 têtes nucléaires. Des missiles et sous-marins analogues sont construits par la Chine qui, selon le Commandement USA, est en train dexpérimenter aussi des armes spatiales anti-satellite pour aveugler les systèmes dattaque étasuniens.

Sur tout cela tombe le black-out médiatique, pendant que les projecteurs sont pointés sur les enfants qui, à la parade militaire du 2 juin, festoient avec des ombrelles tricolores. Pas pour la paix, comme on le leur a dit, mais pour la guerre qui les attend.

Manlio Dinucci

Edition de mardi 2 juin 2015 de il manifesto

http://ilmanifesto.info/la-corsa-alle-armi-hi-tech/

Traduit de litalien par Marie-Ange Patrizio

Manlio Dinucci est géographe et journaliste. Il a une chronique hebdomadaire “L’art de la guerre” au quotidien italien il manifesto. Parmi ses derniers livres: Geocommunity (en trois tomes) Ed. Zanichelli 2013; Geolaboratorio, Ed. Zanichelli 2014;Se dici guerra…, Ed. Kappa Vu 2014.

Publicités

A propos Romain de Courcelles

militant communiste courcellois a/conseiller communal proche du PTB
Cet article a été publié dans Actualités et politique. Ajoutez ce permalien à vos favoris.