Procès en appel des civils syriens contre Fabius

Effectivement: cela fera bientôt quelque 4 ans que les puissances ricano-otano-occidentales foutent la merde, la destruction et la guerre en SYRIE, en fomentant et soutenant de l’ extérieur une certaine opposition “démocratique” pour mettre à bas le régime de ASSAD (méthode utilisée lors des contre-révolutions dans les ex-pays socialistes de l’ Europe de l’ Est), dans un pays où les gens vivaient en Paix, accueillant même des dizaines de milliers de réfugiés venant de l’ extérieur. Résultat: des dizaines de milliers de victimes, la destruction d’ un des berceaux historiques de l’ Humanité, … Cela ne suffit pas au régime hollando-facho de Paris qui se fixe comme objectif premier de mettre fin au “régime de Assad” … Pour mettre quoi à la place ?: un régime terroriste islamiste qui profitera de l’ anarchie, comme en Lybie, un régime semblable à celui des fascistes et émeutiers que Hollande-Fabius-Valls-Merkel-Cameron-Obama aident aussi à KIEV. HOLLANDE: casse-toi ! Ton “Socialisme”, c’ est du national-socialisme, le Socialisme ce n’ est pas cela … ! Et ce qui se passe en SYRIE, ce n’ est pas seulement une question de religion, … C’ est la poursuite de la guerre contre “les pays du mal”, telle que définie par le fauteur de guerres George W. BUSH, …
RoRo

From: EditionsDémocrite
Sent: Thursday, September 3, 2015 7:07 PM

Communiqué de Presse Diffusion immédiate

Procès en appel des civils syriens contre Fabius

Attiser la guerre civile, la politique de la France ?

De même que les récentes déclarations de François Hollande, les propos tenus par Laurent Fabius depuis sa prise de fonction au ministère des affaires étrangères ont eu pour effet, sur le terrain en Syrie, de relancer l’agression dont les civils de toutes religions et confessions sont les premières victimes.

Quatorze civils syriens demandent à l’ État français la réparation du dommage dont elles souffrent à cause des fautes graves commises par l’agent Fabius à l’occasion de l’exercice de ses fonctions.

Le Tribunal Administratif de Paris, le 19 décembre 2014, tout en reconnaissant que les déclarations et les prises de position du ministre ont « attisé la guerre civile en Syrie et encouragé la lutte armée contre le pouvoir en place », a pu néanmoins rejeter les requêtes au motif que ces déclarations et prises de position « se rattachent à la conduite de la politique extérieure de la France ».

La question qui se pose en appel est de savoir si l’on peut rejeter sur l’ État la responsabilité d’agissements qui consistent à soutenir le terrorisme, si l’on peut imputer à la France pareille politique, alors que la population française en est aussi bien la victime.

Audience publique

Lundi 7 Septembre 2015 à 10h00

Cour administrative d’appel de Paris

68 rue François Miron – Paris IVème

Ferney, 26 août 2015

BARDECHE – CHAMY – JUNOD – – STENNLER – VIGUIER –YON

RAPPEL des déclarations du ministre

29 mai 2012, la France interviendra contre le régime syrien.

17 août 2012, Bachar El Assad ne méritait pas d’être sur terre.

14 décembre 2012, le front Al-Nosra fait du bon boulot.

13 mars 2013, France et Grande Bretagne vont livrer des armes aux rebelles.

22 août 2013, appel à réaction de force, sous prétexte du coup monté de l’attaque chimique.

Publicités

A propos Romain de Courcelles

militant communiste courcellois a/conseiller communal proche du PTB
Cet article a été publié dans Actualités et politique. Ajoutez ce permalien à vos favoris.