Ça, c’ est un « socialiste », … ! Si, si !: un terroriste « anti-terroriste », cela existe aussi: en FRANCE, où l’ on combat surtout le terrorisme des … autres !

Fabius et Rosenthal utilisent leurs fonctions pour servir les intérêts de l’entité coloniale sioniste.

Fabius et Rosenthal, deux ministres sionistes pro-israéliens
Laurent Fabius ministre français des affaires étrangères et son homologue hollandais Uri Rosenthal – tous deux sionistes inconditionnels d’ « Israël » – utilisent leurs fonctions pour servir les intérêts de l’entité coloniale sioniste dans sa guerre ouverte contre la Résistance libanaise du Hezbollah. Fabius l’automne dernier avait déjà « anticipé » la déclaration bulgare sur l’attentat de Burgas. Etrange Non ?! Ou bien aurait-il un lien quelconque avec le réel commanditaire de cet attentat?
Six pays dans le monde ont classé le Hezbollah comme organisation terroriste : les US, leurs satellites le Canada, l’Australie, la Nouvelle Zélande, la Hollande et bien entendu « Israël ». La Grande Bretagne elle a classé la branche armée du Hezbollah sur sa liste noire d’organisations terroristes mais pas la branche politique.
Actuellement donc deux pays membres de l’UE sur les 27 considèrent le Hezbollah comme une organisation terroriste.
Le ministre des affaires étrangères hollandais, Uri Rosenthal, sioniste inconditionnel d' »Israël », marié avec une Israélienne et qui a une sœur à Ashkelon et une autre à Haïfa, mène la charge contre le Hezbollah pour le compte d' »Israël » au sein de l’UE dans le but de faire inscrire le Hezbollah sur la liste des organisations terroristes de l’UE.

Rosenthal est considéré au sein des pays membres de l’UE comme le plus pro-Israélien des responsables politiques en Europe, et celui qui est le plus hostile à la création d’un État palestinien.
Au nom du gouvernement hollandais l’année dernière, lors de la demande des Palestiniens à l’ONU d’avoir le statut de membre observateur, Rosenthal avait déclaré: « le gouvernement hollandais n’apprécie pas qu’on dénigre Israël et personne ne devrait accepter qu’on dénigre Israël ».
Lors d’une conférence annuelle sur la sécurité à Herzliya aux territoires occupés par « Israël » l’année dernière, Rosenthal avait fait remarquer que c’était une politique acceptée par tous dans l’actuelle coalition gouvernementale hollandaise, que  » la Hollande continue de renforcer sa relation avec Israël. » Avant de prendre ses fonctions en 2011, il avait dit devant le parlement hollandais que sa priorité en tant que ministre ce serait de mettre fin au dénigrement d' »Israël ».
Sa lutte contre le Hezbollah, Rosenthal la mène en utilisant ses fonctions de ministre des affaires étrangères hollandais jusque dans les couloirs de l’ONU. Il en a profité pour publiquement renouveler sa demande que l’UE inscrive le Hezbollah sur sa liste d’organisations terroristes.

Rosenthal est un agent infatigable de la cause juive sioniste. Lors d’une rencontre des ministres des Affaires étrangères des pays-membres de l’UE à Chypre en Septembre dernier pour discuter de nouvelles sanctions contre la Syrie, il a rappelé qu’il n’avait pas attendu le conflit dans ce pays pour demander cette inscription du Hezbollah comme organisation terroriste.
La Hollande a désigné le Hezbollah comme organisation terroriste en 2004. Selon un rapport annuel des renseignements généraux du pays et des services de sécurité, publié cette année-là, « des enquêtes ont montré que… les branches politique et terroriste sont contrôlées par un seul conseil de coordination. Par conséquent la Hollande ne fait plus la différence entre les deux ».
La Hollande a toujours été au sein de l’UE un ardent défenseur de l’entité coloniale sioniste,  au même titre que l’Allemagne, qui, pour l’instant, s’est abstenue de prendre une position extrémiste sur le Hezbollah au sein de l’UE.
Emboîtant le pas à Rosenthal, un autre sioniste ministre des affaires étrangères de la France de Hollande, Laurent Fabius – qui lui aussi œuvre au sein de son ministère pour les intérêts d' »Israël » – lui avait répondu lors de cette réunion que : « pour désigner un groupe comme organisation terroriste il faut qu’une procédure judiciaire soit en cours contre cette organisation ce qui n’est pas le cas à présent. »
Fabius avait également indiqué lors de cette réunion que des démarches avaient déjà été entreprises pour tenter de criminaliser le Hezbollah et qu’elles devaient suivre leur cours avant que toute action ne soit entreprise.
A l’évidence, Fabius était au parfum des manigances israélo-bulgares pour accuser le Hezbollah de l’attentat de Burgas. D’ailleurs, à peine la déclaration du ministère de l’intérieur bulgare faite concernant la soi- disant implication du Hezbollah dans cette affaire, que Fabius s’est empressé de dire qu’il allait relancer la demande d’inscrire le Hezbollah sur la liste des organisations terroristes UE lors de la prochaine réunion des ministres des affaires étrangères.
Nul doute qu’il sera ardemment soutenu par son homologue sioniste hollandais Uri Rosenthal. Entre agents sionistes occupant de hautes fonctions dans des pays puissants au sein de l’UE, on se serre les coudes au service de la cause sioniste.

Source: http://www.planetenonviolence.org 

A propos Romain de Courcelles

militant communiste courcellois a/conseiller communal proche du PTB
Cet article a été publié dans Actualités et politique. Ajoutez ce permalien à vos favoris.