Emmanuel Macron a déclaré lors du G20 qu’une partie des problèmes de l’Afrique provenait du taux de fécond ité de certains pays. Mais c’est renverser l’ordre des causes, comme l’expliquent Nicolas Sersiron et Anouk Renaud.

cf8323a45d484111b9be2c50ed952320

cf8323a45d484111b9be2c50ed952320

Publicités
Ajoutez ce permalien à vos favoris.